Predicate - Nails

PREDICATE - Nails (Gaffer, 2013)
Nails est le deuxième album du quartet anglais Predicate, une formation free jazz/rock qui réunit Tim Hill aux saxophones alto, baryton et sopranino, Alex Ward à la guitare électrique, Dominic Lash à la contrebasse et Mark Sanders à la batterie. Ce qui est intriguant avec ce disque, c'est que la plupart des musiciens viennent de l'improvisation libre non-idiomatique, (notamment Sanders et Ward), quand ce ne sont pas des proches de Wandelweiser (pour Lash Surtout). On a donc un quartet qui joue une musique pas forcément usuelle à leurs yeux, ce qui rend ce disque un peu curieurx je trouve.

Les six morceaux de ce disque sont écrits par Ward seul, ou de manière collective. Il y a dans chaque pièce une part de compoition, avec bien sûr de nombreuses improvisations, mais tout de même assez idiomatiques pour la plupart (jazz, fusion, free, rock). La guitare avec sa distorsion est très rock, le saxophone, très lyrique, et la section rythmique est par contre un peu plus libre et ouverte. Mais de manière générale, ce quartet propose une sorte de jazz avant-gardiste, teinté de rock et de free improvisation. Je ne trouve pas ça extraordinaire, les formes sont plutôt attendues, mais c'est quand même bien réalisé, et ça s'écoute facilement, comme quelque chose d'asez frais. Predicate parvient à maintenir la tension et l'intensité des compositions comme des improvisations, il n'y a pas trop de flottements, et c'est joué avec sincérité, honnêteté, et non comme une forme d'exutoire musical.

Et puis il faut le dire, c'est intéressant de voir que ces musiciens peuvent aussi jouer autre chose que ce que l'on attend d'eux, une musique peut-être plus personnelle, plus accessible, plus "musicale" et "populaire" mais tout de même jouée avec sérieux, attention et soin. Après, pour quelqu'un qui aime le jazz, le rock et l'improvisation libre, je pense que ça peut beaucoup plaire, car on y trouve tout de même le swing du premier, la force du second, et la liberté de la dernière.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire