Roland Keijser, Niklas Barnö, Joel Grip, Raymond Strid - Kege Snö

KEIJSER/BARNÖ/GRIP/STRID - Kege Snö (Umlaut, 2010)
Quartet suédois, le Kege Snö forme une groupe de free jazz assez classique au niveau de l'instrumentation, avec Roland Keijser (saxophones alto et ténor, flûte), Niklas Barnö (trompette), Raymond Strid (batterie) et Joel Grip (contrebasse), le fondateur de cet excellent label consacré au free jazz souvent le plus réjouissant d'Europe (enfin de France, Allemagne et Suède surtout).

Si Grip a plusieurs fois a collaboré avec Barnö, et Keijser avec Strid, il semblerait que ce soit la première fois qu'ils se réunissent ici tous les quatre. Et c'est plutôt un plaisir d'écouter cette réunion. Dix pièces de format moyen (entre 4 et 8 minutes à peu près), des improvisations très énergiques, des thèmes innovants, de l'humour, du lyrisme, et plein d'autres choses. Le quartet renoue avec l'écriture à travers des thèmes souvent modaux, plus axés sur des phrasés décalés et non dénués d'humour, ou sur une expressivité exacerbée. Il renoue avec les thèmes mais aussi avec l'improvisation collective et les solos. Il s'agit bien de free jazz, du free qui a su éclater les formes traditionnelles pour se réconcilier avec des formes personnelles et plus adaptées aux individus, ainsi qu'au groupe, mais sans se départir de certains codes issus du jazz. Alors, Kege Snö compose aussi bien avec les phrasés ternaires et les attaques très expressives des vents, avec une section rythmique qui navigue aussi bien sur des marches militaires qu'en roue complètement libre, mais aussi avec des thèmes énergiques et sautillants, ou parfois mélancoliques, qui ne laissent en aucun cas présager les improvisations collectives ou les solos pleins de fureur qui en découlent.

Les compositions sont originales et inventives, les improvisations pas, mais elles ont le mérite d'être souvent très intenses et de savoir emporter l'auditeur. L'énergie et la puissance sont au rendez-vous, la cohésion du groupe aussi, une bonne dose d'hommages aux prédécesseurs accompagnée d'une forte personnalité : que demander de plus pour faire un bon disque de free ? du soleil ? et bien c'est le moment.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire