chistophe berthet

ATRL - R.1 (autoproduction, 2012)

Un premier disque très court - à peine vingt minutes - pour ce duo composé de Raphaël Ortis (basse électrique et objets) & Christophe Berthet (saxophone soprano). A en croire le site de Raphaël Ortis, il semblerait que Sébastien Bouhana ait également participé à ce projet durant un temps, regrettable qu'il ne soit pas de la partie ici. Mais enfin. Pour ce premier jet, trois petites pièces aux ambiances différentes et toutes les trois plutôt originales.

R.1 s'ouvre avec un drone monolithique, une basse pesante et océanique, accompagnée d'un saxophone qui pose de longues à partir desquelles s'échappent des harmoniques et des souffles instables et accidentels qui rendent cette pièce exceptionnellement vivante et organique. La deuxième partie est déjà un peu plus énergique, les techniques étendues fusent au saxophone, tout en restant assez calme tout de même, mais l'énergie vient surtout de la basse préparée avec des bouts de métaux qui mettent progressivement en place une rythmique proche du dub et aux sonorités indus. Quant à la dernière plage, elle est plus ancrée dans l'improvisation libre non-idiomatique: une piste très calme aux sonorités incongrues et recherchées. Ortis et Berthet développent un univers sonore singulier, dans un continuum envoutant, et explorent des registres extrêmes et bruitistes de cordes raclées, d'amplification saturée, d'harmoniques et de multiphoniques, de grésillements cuivrés et de crépitements soufflés. Très bon premier disque.

[écoute et téléchargement: http://atrl.bandcamp.com/album/atrl-r-1]

Berthet / Vonlanthen / Bondi - Silo (Leo, 2012)

L'autre projet plus conséquent (en terme de durée et de publication, et pas nécessairement en terme de qualité) de Christophe Berthet est un trio instrumental suisse composé de Vinz Vonlanthen à la guitare, de Cyril Bondi aux percussions et de Christophoe Berthet aux saxophones et à la clarinette.

Il s'agit de musique improvisée prise dans son acceptation courante. Une musique instrumentale qui l'accorde de l'importance au son et aux techniques étendues d'un côté, mais qui accorde surtout beaucoup de place à la spontanéité, la liberté et la réactivité. Après, le trio ne refuse les influences idiomatiques telles que le post-rock, le RIO, le jazz et le free, ou même la fusion par moments. Une musique improvisée plutôt facile d'accès donc, à écouter en famille. Le trio possède un aspect inventif dans son talent à mélanger ces influences tout en créant une musique assez personnelle, mais il possède surtout une énergie assez remarquable, et parvient à faire durer la tension durant toute l'heure de ces 13 pièces. Une musique vraiment plaisante, variée, créative et personnelle, libre, et énergique.

Christophe Berthet - Malval (creative sources, 2012)

Pour finir, un solo assez court d'une trentaine de minutes pour saxophones alto et soprano, par Chrsitophe Berthet toujours. Le soprano est le plus souvent à l'honneur durant ces six pièces improvisées, joué dans un style assez proche des solos de John Butcher. Une grande attention aux attaques, aux silences et aux résonances d'un côté, mais aussi au timbre et aux couleurs de manière plus générale. Christophe Berthet utilise de nombreuses techniques étendues qui vont des souffles aux jeux de clés, en passant par les multiphoniques et les harmoniques. Et lorsque des notes surgissent, elles sont la plupart du temps longuement étirées et assez statiques. Des notes altérées de manière minimaliste et microtonale, les nappes et les textures proposées par le saxophoniste suisse évoluent par micro-variations et s'ancrent dans des univers et des ambiances solidement établies. Enregistrées dans une chapelle genevoise, ces six improvisations sont empreintes de résonances circulaires et de sonorités aux consonances mystiques et contemplatives. Une suite de belles pièces proches de l'improvisation libre et du réductionnisme, des pièces pas nécessairement très créatives, mais plutôt sensibles et poétiques, sincères et tout de même desservies par un saxophoniste techniquement talentueux.

[présentation & écoute intégrale: http://christopheberthet.bandcamp.com/]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire