APO33 - BOT

APO33 - BOT - Compositions continuums des machines (Fibrr, 2013)
Bot fait partie de ces projets dont je ne sais pas si c'est le principe ou le résultat qui importent le plus. Dans le bénéfice du doute, si c'est le concept à la base du projet qui importe vraiment, peu importe mon avis sur le résultat publié, et voici un lien où est expliqué ce projet mené par des membres d'APO33 (http://apo33.info/bot/?page_id=2#more-1).

Il s'agit en gros d'un échange de données sonores (de "flux"), d'enregistrements via capteurs autour de la ville de Nantes, un échange en temps réels de données émises par plusieurs lieux. Le tout est assemblé et traité en un long "continuum" de plus de quarante minutes, un continuum assez chaotique d'enregistrements urbains et naturels qui s'entremêlent indistinctement. L'écoute s'avère difficile, il y a beaucoup d'éléments, la structure est plutôt opaque (on ne distingue ni formes musicales ni narrations). Les différents environnements sont mélangés en un bloc de données qui pourrait être infini, un bloc violent et saturé de klaxons, chants d'oiseaux, cloches, avions, radios, etc. Une composition collective étrange où les sons paraissent organisés et aléatoires en même temps. On ne sait pas trop s'il s'agit d'organiser les environnements sonores en une pièce musicale, où de déconstruire les formes musicales en les laissant aux mains d'entités numériques.

Bref, on peut être admiratif devant les possibilités de manipuler le réel par les technologies utilisées, et dubitatif devant le résultat aux allures chaotiques et informelles. Je suis plus sensible aux possibles avancés par ce projet qu'au résultat proposé ici en somme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire