John Butcher, Thomas Lehn, John Tilbury - Exta

BUTCHER/LEHN/TILBURY - Exta (Fataka, 2013)
Rencontre aux hauts sommets de trois figures légendaires de l'improvisation libre : John Butcher aux saxophones, Thomas Lehn aux synthétiseurs, et John Tilbury au piano. Trois figures légendaires mais trois personnalités nettement différentes : si le premier est peut-être LE spécialiste des techniques étendues aux saxophones ténor et soprano, Lehn est habituellement très énergique, épars et disparate, alors que Tilbury adopte souvent une position calme et gère beaucoup les silences et résonances du piano. Il paraît alors difficile de trouver un compromis ou un terrain d'entente si l'on ne compte pas sur la grande faculté d'adaptation de ces musiciens.

Entre les instruments et les musiciens, il y a peu de points communs, chacune des voix est bien distincte, et pourtant une grande homogénéité règne sur ces cinq improvisations, due notamment à l'intérêt que chacun porte au son, à ses propriétés physiques comme à sa mise en espace. En fait, le trio peut faire penser à une version réduite et plus instrumentale de MIMEO avec ses trois voix linéaires qui se superposent et s'imbriquent pour former un tout homogène et cohérent. Butcher et Lehn, ensemble ou à tour de rôle, jouent sur des segments de sons bruts (souffles, multiphoniques, flatterzunge) ou de fréquences. De longs segments qui forment un espace sensible et sur lesquels Tilbury attaque le piano. Un piano qui survient sporadiquement, aux attaques fortes et aux larges résonances, et qui donne preque tout le relief à chacune des pièces.

Le trio Butcher/Lehn/Tilbury joue sur la continuité et les ruptures, sur la linéarité de segments calmes fracturés par des attaques fortes. Mais le trio joue aussi sur la réalité physique du son à travers l'interférence et la superposition des fréquences comme à travers la réverbération naturelle du lieu d'enregistrement et des instruments eux-mêmes. Les cinq improvisations sont calmes, continues et homogènes tout en sachant constamment surprendre par l'imbrication et l'apparition d'événements sonores qui se renouvellent toujours. L'interaction et l'équilibre entre les musiciens sont justes et sensibles : à tout moment (et le moment est toujours bien choisi), ils peuvent se confondre en une masse uniforme ou se distinguer en deux ou trois voix bien nettes. Chacun fait preuve de tenue, de responsabilité, d'écoute, d'attention au tout plus qu'au moment présent ou à la personnalité. Mais chacun fait aussi preuve bien sûr d'inventivité permanente et "d'opportunisme" à chaque nouvelle orientation de ces pièces belles, vivantes, mouvantes, espacées et organiques.

Le doute subsiste de moins en moins et le label fataka est bien en passe de devenir un des plus importants labels d'improvisation libre européenne avec ce disque encore et toujours hautement recommandé.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire