Olaf Rupp / Joe Williamson / Tony Buck - Weird Weapons 2 (Creative Sources, 2011)

Peut-être certains d'entre vous ont-ils déjà entendu le premier volet de ce trio, Weird Weapons, publié en 2005 sur Emanem. La suite, publiée par CS encore, garde la même configuration: Olaf Rupp à la guitare acoustique, Joe Williamson à la contrebasse, et Tony Buck à la batterie, pour deux longues  improvisations de vingt-cinq et trente minutes.

Une description minutieuse me paraît complètement impossible et inadéquate pour ces deux pièces. Il y a un aspect linéaire, l'intensité reste toujours la même, le timbre également ne change que très peu, tous les mouvements se font plutôt dans les changements de densité. La plupart du temps, batterie et contrebasse saturent l'espace, tous les instruments percussifs sont utilisés à un rythme frénétique, tandis que la basse de Williamson occupe un spectre harmonique proprement vertigineux, tout l'ambitus de la contrebasse est constamment utilisé. Quelque fois, nous avons un peu de répit, l'archet se fait moins tendu au profit d'un pizz plus aéré, les cymbales et la grosse caisse laissent quelque place à d'autres peaux moins virulentes et oppressantes. Et c'est à ces moments surtout qu'on peut apprécier la virtuosité et l'originalité d'Olaf Rupp, qui doit certainement beaucoup à sa technique de jeu inhabituelle (il pose sa guitare verticalement sur ses genoux). Le dialogue entre chacun est tendu, puissant, l'espace est très serré et parfois aux limites de l'oppression, heureusement que certaines baisses de tensions viennent alors équilibrer les nombreuses accalmies. A les entendre, on dirait parfois que des centaines d'espèces d'insectes grouillent autour de nous, pas du tout des insectes hostiles, juste des insectes qui font leur vie à nos côtés. Les sons fusent dans un magma rapide fort et très dense, comme une maille très fine d'une laine un peu rêche, rêche car il y a quand même quelque chose d'hostile et d'austère dans cette manière de laisser si peu d'espace.

Deux improvisations très vives et denses, peu conventionnelles et impressionnantes.

Pour vous faire une idée peut-être plus précise du son de ce trio, voici quelques extraits disponibles sur SquidCo.

Tracklist: 01-Shantung / 02-Buckram

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire