Kiyoshi Mizutani & Kiyoharu Kuwayama - Interlude (Either/OAR, 2011)

Interlude est le résultat d'une collaboration par mail entre Kiyoshi Mizutani et Kiyoharu Kuwayama (Lethe), le premier aux larsens, et le second à l'électronique "fait maison". Le duo offre une musique étrange et inattendue, une musique calme et sereine faite de nappes, de drones, et de fréquences tenues longuement. Comme une sorte de noise tonale, une noise qui aurait trouvé ses repères et se complairait à l'intérieur de son cadre. Car la musique de ce duo n'est jamais agressive, elle est bien au contraire plutôt méditative et contemplative. Une musique où Lethe fait très attention aux propositions de Mizutani et tâche de ne jamais jouer contre lui, mais toujours avec, dans une sorte d'osmose complaisante et autosuffisante. Pendant une heure, le duo livre une suite de courtes pièces aux ambiances toujours différentes, aux sonorités statiques ou organiques, ultra basses ou très aiguës. Des univers qui changent à chaque fois de tonalités mais qui en même temps se ressemblent toujours, car on est à chaque fois dans une atmosphère caractérisée par l'étrangeté et l'altérité, chaque pièce forme en effet un univers surprenant, autre, et singulier; un univers auquel on n'est pas habitué et qui semble surgir de nulle part. Vagues de larsens et drones statiques participent à des atmosphères littéralement inouïes, renforcées par la distance qui a séparé les musiciens durant l'enregistrement.

10 pièces qui naviguent entre une planète industrielle et liquide, une planète régie avant tout par des sons autosuffisants, une planète où la lumière est dérisoire, car l'ambiance est souvent sombre et obscure, froide mais vivante. Que dire de plus, Interlude est surtout un album curieux pour les gens curieux d'expériences nouvelles, un disque assez accessible et pas trop extrême.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire