Relentless - Document #102013 [DL]

RELENTLESS - Document #102013 (insub., 2014)
Voilà une bonne dizaine de mois je pense que le label suisse insubordinations (dorénavant appelé insub), dirigé par d'incise et Bondi, n'avait pas publié de disque digital gratuit, comme à ses débuts. Après avoir édité de nombreux CD et commencé une nouvelle ligne éditoriale avec des publications digitales/matérielles, insub recommence sa série de publications gratuites en licence creative commons avec un excellent duo de saxophonistes nommé Relentless, soit le duo Sébastien Branche et Artur Vidal.

Une bonne occasion de me rattraper, car je voulais chroniquer leur précédent disque également publié sous ce format chez insub, un disque assez similaire que j'avais beaucoup aimé, mais que j'ai oublié de chroniquer... Quoiqu'il en soit, pour ce deuxième opus, le duo continue d'explorer l'interaction entre deux saxophones, l'espace et différents objets. Relentless propose ici une improvisation de trente minutes basée sur le frottement continu d'objets, la résonance du son, le souffle continu au saxophone, et les battements produits par l'interaction de deux fréquences proches sur les alto. Une pièce qui se joue dans la continuité et la linéarité, avec du silence parfois, mais jamais de grosse rupture. Le plus réussi à mon avis dans ce duo est le phrasé discontinu du souffle continu qui amène de nombreuses variations microtonales et fortes en émotion. On a parfois l'impression d'entendre du Phill Niblock joué par Bismilah Khan, car Relentless aime les attaques qui montent progressivement, les attaques un quart de ton en dessous de la note, et le duo aime encore plus jouer sur les micro écarts de tonalité et de timbre. Parfois aussi, le saxophone est seul, avec juste quelques multiphoniques lancées sur un frottement de percussion, ou sur un silence qui renforce encore plus l'attaque ; mais de manière générale, Relentless réussit à proposer un mode de jeu en interaction forte avec les instruments, les silences, les timbres, les microtonalités et l'espace.

Une très belle improvisation pour saxophones alto & objets qui fait vraiment vivre la relation entre les deux instruments, et qui sait de manière générale faire vivre toutes sortes de relations musicales et performatives (espace, objets, silence, etc.). Et j'adore ce jeu au saxophone inspiré du shenaï !

http://insub.org/insub41/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire