Adam Asnan - Veil After Veil [cassette]

ADAM ASNAN - Veil After Veil (Wasted Capital, 2013)
Adam Asnan est un des membres de l'excellent trio VA AA LR (initiales de Vasco Alves, Adam Asnan et Louie Rice) que j'ai déjà chroniqué plusieurs fois sur ce blog. Plusieurs travaux des autres membres de cette formation ont déjà été publié sur le label wasted capital - en cassettes également - mais c'est la première fois que l'on peut retrouver celui d'Adam Asnan ici, après un très bon opus sur 1000füssler.

Le musicien électroacoustique anglais continue son exploration des supports de diffusions à travers l'exploration d'enregistrements ici. Principalement des field-recordings, manipulés à travers un set d'électronique. Adam Asnan s'intéresse également à l'usure naturelle, à la dégradation des supports, et ce sont des supports qui ont passé mille fois l'épreuve de l'enregistrement qui semblent utilisés ici. Même s'ils sont passés à travers des filtres électroniques, à travers des feedbacks et autres processus artificiels, les enregistrements semblent déjà fortement dégradés et usés à l'origine. Et en plusieurs courtes pièces, Adam Asnan explore les défaillances et les parasites des supports, le timbre spécifique d'une bande utilisées pendant plusieurs décennies.

C'est du moins l'impression que cette cassette donne : explorer des supports dégradés. Mais en même temps, c'est toujours très abstraits, c'est encore mélangé avec de l'électronique, et on ne sait jamais trop si ce ne sont pas simplement des actions "musicales" enregistrées au micro-contact et fortement filtrées à travers peut-être une installation de haut-parleurs. Mais que les sons soient live ou préenregistrés, peu importe, car Adam Asnan explore principalement les qualités spécifiques du support (et qu'il soit de diffusion ou d'enregistrement, ça ne change pas vraiment la nature de sa musique), son timbre, sa texture, et sa vie en quelque sorte (à travers ses défauts et son usure). Bon travail élecoacoustique sur les supports de diffusion et d'enregistrement, sur la dégradation et la vie des matériaux techniques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire