Matthew Earle, Will Guthrie, Adam Sussmann - Bridges

EARLE/GUTHRIE/SUSSMANN - Bridges (Antboy, 2003)
Je sais que j'arrive avec plus de dix ans de retard puisque ce disque a été publié en 2003 (en cd-r sur le label de Will), mais ça me paraît tout de même intéressant d'écrire dessus avec du recul. Bridges est une suite de trois improvisations par le trio australien composé de Matt Earle (électronique), Will Guthrie (percussions) et Adam Sussmann (guitare acoustique préparée et guitare électrique). Trois australiens qui faisaient une musique radicale pour l'époque, une musique pas vraiment improvisée, pas vraiment drone, pas vraiment noise, mais tout ça aussi à la fois.

Avec Bridges, ce trio proposait trois pièces très linéaires et monolithiques proches de Sunn O))) par certains aspects je trouve. En effet, le trio n'est pas très loin de l'ambiance de groupes de sludge et drone, de l'ambiance qu'on trouve à la fin des résonances, 30 secondes après l'attaque de la basse.... Sauf qu'avec Bridges, il n'y a jamais d'attaque, ni de pulsation. Le trio évolue sur un terrain sombre et linéaire composé de trois couches distinctes (basse, médium et aigue) sans que l'on sache toujours qui fait quoi. La plupart du temps, Guthrie frotte des cymbales et des peaux de manière continue, tandis que Matt Earle joue sur des sinusoïdes aigues et que Sussmann évolue sur des nappes de son également continues.

Autant influencées par le drone pour l'aspect continu, sombre et dur, que par l'improvisation libre pour les techniques étendues et la noise pour l'utilisation de l'électronique, ces trois pièces évoluent sur un territoire radical, abstrait, et nerveux. Trois belles pièces électroacoustiques - avec une touche de sludge et de musique improvisée ! Conseillé (s'il reste encore des exemplaires).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire